De nombreux types d’emballages alimentaires permettent peuvent être utilisés par les différentes industries pour la conservation et la protection des différents produits alimentaires. Les matériaux utilisés pour leur fabrication offrent différentes propriétés techniques et pratiques. Il est important de choisir le type de matériau à utiliser en fonction des produits alimentaires à contenir. Le verre et le fer-blanc ont été les premiers matériaux utilisés dans les emballages alimentaires depuis l’apparition de l’industrie. Ces deux types d’emballages sont notamment reconnus pour offrir une protection physique accrue des aliments, mais aussi pour leur polyvalence.

Le verre en tant qu’emballage alimentaire

Le verre est un matériau fait à base de minéraux, notamment le silicium obtenu à partir de la fusion du sable. Les principaux avantages des emballages alimentaires faits en verre sont tout d’abord son inertie et sa transparence. Le verre possède des aptitudes de contact alimentaire très avantageuses. De par son inertie, le verre ne nécessite aucun traitement particulier avant de pouvoir être utilisé en tant qu’emballage alimentaire. En effet, le verre ne présente aucun risque toxique, ce qui fait de ce matériau un excellent choix en tant qu’emballage alimentaire. La transparence du verre permet de voir son contenu sans avoir à l’ouvrir. Cela est surtout adapté si le produit vendu nécessite d’être exposé. Les emballages alimentaires faits de verre sont aussi recyclables et réutilisables. L’utilisation du verre comme emballage alimentaire est parfaitement adaptée aux aliments liquides. L’exemple le plus concret sont les bouteilles qui sont déclinées en plusieurs modèles et utilisées partout dans le monde. Que ce soit de l’eau, des boissons hygiéniques, de l’huile ou des jus, les emballages en verre sont tout à fait adaptés. Le verre est aussi prisé par les producteurs de produits alimentaires infantiles en raison de son inertie. Comme les emballages métalliques, les emballages en verre peuvent aussi être utilisés pour différentes conserves. Les différents condiments et ingrédients utilisés en cuisine sont aussi le plus souvent contenus dans des emballages en verre. Par exemple, la mayonnaise et la moutarde. Le verre est aussi adapté aux aliments secs, comme le café soluble et les épices. Il n’est pas rare de voir des produits laitiers et sucrés avec un emballage en verre. Le miel, les yaourts et le chocolat par exemple.

Les différentes propriétés du verre

Le verre a été utilisé dans l’industrie alimentaire depuis plusieurs siècles. Les qualités propres à ce matériau en sont les principales raisons. Le verre présente aussi une résistance aux pressions internes élevées en tant que contenant. Il est donc adapté pour contenir des boissons gazeuses. Le verre est une barrière exceptionnelle. En effet, elle est imperméable aux liquides et aux gaz. Ce qui lui a permis d’être utilisé pour l’emballage de presque tous les types d’aliments. La transparence du verre facilite aussi le contrôle du produit qu’il contient sans avoir à ouvrir l’emballage. Il suffit pour cela de procéder un examen visuel. Le verre peut aussi être coloré si l’aliment qu’il contient a besoin d’une protection contre les rayons ultra-violet susceptible de le dégrader. L’aptitude au contact alimentaire du verre n’a pas son pareil. En effet, un emballage doit satisfaire certaines conditions avant de pouvoir être utilisé comme contenant ou emballage alimentaire, notamment en matière de toxicité. Le verre rempli facilement les différents critères entrant en compte pour une utilisation en tant qu’emballage alimentaire. Le verre est chimiquement inerte. Les emballages faits de verre possèdent aussi une inertie bactériologique. En effet, les surfaces en verre ne favorisent pas la fixation et la prolifération de microorganismes. Ce qui fait du verre un matériau hygiénique. De plus, les emballages en verre sont faciles à nettoyer et à stériliser. La résistance mécanique du verre lui permet aussi de résister aux chocs, notamment au sein des chaînes de productions avec un rythme élevé. Les emballages alimentaires en verre sont parfaitement adaptés pour une utilisation industrielle.