Dossier: Créer et gérer une entreprise de bâtiment


warmango

Si vous souhaitez vous lancer dans la création de votre entreprise dans le secteur du bâtiment, vous devez savoir qu’un tel projet comporte des particularités à maîtriser absolument. Découvrez dans ce dossier quelques conseils utiles pour créer et gérer de manière efficace votre société de BTP et atteindre vos objectifs.

Connaître les prérequis avant d’entreprise dans le domaine du bâtiment

Dans un secteur très concurrentiel comme la construction, toute improvisation est interdite à l’occasion de votre entreprise pour l’exercice de votre métier. Il n’est donc pas judicieux de démarrer ce type de projet sans un minimum de prérequis. L’entité à créer doit être ainsi contrôlée de façon permanente et effective par une personne possédant une qualification professionnelle lui permettant d’exercer son métier en toute efficacité. À défaut de diplôme, il faudra justifier d’une expérience de 3 ans au moins dans l’exercice d’un métier lié au bâtiment.

La personne qui désire se mettre à son propre compte en créant une entreprise de construction doit également posséder des qualités de gestion. Pour une meilleure rentabilité sur les chantiers, il faut être capable de bien chiffrer ses devis. L’entrepreneur doit procéder de manière à être cohérent par rapport à la politique de tarification de ses concurrents.


Enfin, la maîtrise du déroulement d’un chantier passe nécessairement une expérience appréciable dans le corps de métier visé par le créateur d’entreprise de bâtiment. Il est clair par conséquent que la tâche sera plus ardue pour un entrepreneur peu expérimenté en termes de gestion au quotidien.

Les différentes assurances à souscrire en tant que société de bâtiment

Pour créer et gérer votre entreprise dans la construction en toute sérénité, vous devez obligatoirement souscrire à plusieurs assurances. Parmi celles-ci, on peut citer l’assurance décennale obligatoire, l’assurance responsabilité civile professionnelle et plusieurs assurances professionnelles pour couvrir votre stock, outillage et matériel roulant.

Établir un prévisionnel de votre entreprise
Lors de la création et du démarrage de votre entreprise de bâtiment, la réalisation d’un prévisionnel est une étape capitale. Il s’agit d’établir votre chiffre d’affaires prévisionnel non sans préciser vos besoins en investissements, en charges prévisionnelles, en intérim ou en recrutements.

Choisir le statut juridique de votre structure et procéder à son immatriculation

Le choix du statut juridique de votre société de construction est capital au moment de sa création. Si vous comptez démarrer en tant qu’une petite entreprise du bâtiment, optez pour le statut de micro-entreprise. Pour un projet de plus grande envergure, vous pourrez choisir entre des régimes juridiques comme la SASU, l’EURL, l’EIRL pour une entreprise individuelle et la SA, la SNC, la SAS, la SARL dans un cas de création à plusieurs.
Pour ce qui est de l’immatriculation de votre entreprise de BTP, vous devez obligatoirement passer par un stage de préparation à l’installation.

Maîtriser les spécificités relatives à la gestion de la paie et à l’activité de votre activité dans le bâtiment

En tant qu’un entrepreneur dans le bâtiment, vous devez appréhender toutes les spécificités en termes de gestion, notamment en matière de cotisations obligatoires, le régime de chômage intempéries et la gestion des congés-payés.


L’exercice de votre activité dans le secteur du bâtiment est soumis à certaines particularités que doit connaître tout entrepreneur. Elles concernent les garanties à fournir aux clients, à la réception des travaux par ceux, les devis et informations à communiquer. À ce niveau, un site comme warmango.fr peut être d’une aide dans l’augmentation de l’efficacité opérationnelle de vos chantiers.